D&D 5e

Le forum de notre campagne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Dimanche 16 octobre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clément
Admin


Messages : 113
Date d'inscription : 07/03/2016

MessageSujet: Dimanche 16 octobre   Mer 12 Oct - 10:48

On joue, chez moi, 14h-19h!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjonsetdragons5e.rpgistes.com
Tanguy
Rael


Messages : 14
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Temporaireuh   Lun 17 Oct - 17:37

On était repéré,le bruit pour dégager l'escalier et surement les bruits de combats avant les avaient alertés. Avec précaution nous descendîmes un étage où des corps de prisonniers étaient présent, exécutés il y a peu d'aprés Rakkou. Il fallait nous hâter avant qu'ils ne nettoient tout. La salle en bas contenait encore plus de cultiste ainsi qu'une énorme machine où des survivants y étaient enchaînés.

Aprés un bref combat et la mort d'un prisonnier nous entendîmes un ricanement provenant de derrière la machine. C'était une figure qui ressemblait étrangement à un démon de la cour des ombres, la seul à forme réellement humanoïde. Il ne semblait pas inquiété outre mesure, et aprés la mort des deux prisonniers ( dont l'un tué par Wayland d'une précision hors pair), il se téléporta prés de moi, me chuchota une incantation et je n'eus plus le contrôle de mon corps. Je vis mon épée s'abattre sur Wayland et ne put rien faire. Le choc néanmoins me remis les idées en place et je retrouvai tous mes moyens. Les pouvoirs du démon étaient supérieurs, aprés moi c'est Michoko qui s'attaqua à nous. Je ne pouvais que donner un peu de temps à mes compagnons pour qu'il le soigne et je m'attaqua au démon. Mes flèches ne semblaient faire aucun effet et il s'amusait à me terroriser avec sa magie. En murmurant il me mit face à mes échecs, mes doutes, mes peurs, je sentais la folie montait en moi. Wayland tomba en premier et je ne tarda pas à suivre, ma dernière pensée fut que la machine ressemblait étrangement à une statue de ce célèbre artisan elfe. Etrange,non quand on sait que la mort arrive.

Je ne sais pas combien de temps passa, mais dans les ténèbres je sentis une présence féminine,lumineuse, calme qui s’adressât au démon. Je ne compris pas les mots mais c'est à cet instant qu'une vague se déferla sur moi, non destructrice mais apaisante. Je n'avais plus aucune blessure et en ouvrant les yeux je vis le démon salement blesser. Si nous ne le tuions pas maintenant c'était la fin. En jetant nos dernières forces dans la bataille, Orwyn porta le coup fatal. Une orbe étincelante sortit de ces mains et détruit la dernière parcelle de vie du démon. Son arme posé prés de lui aprés examen était bien trop corrompu pour être porter.

Malheureusement le dome magique qui nous empêchait de fuir était toujours en place, nous étions piégés et l'air semblait devenir plus rare au fil du temps. Aprés beaucoup de tentatives, Raku ne tenant plus appela Pazuzu. Celui-ci promis de nous aider en échange d'un service que je ne peux malheureusement pas vous décrire. D'aprés lui cela ne représenterait aucun danger, la parole d'un démon étant ce qu'elle est nous étions trés dubitatif mais nous n'avions pas le choix. Il nous fit signer chacun un contrat, puis partit en laissant un fragment de tablette étrangement familier. C'était la dernière piéce qui me manquait, ne croyant pas ce que je voyais je demanda à Rakkou le reste de ma tablette et effectivement cela s'agençait parfaitement. N'ayant aucune piste, j'en déduisis que c'était notre moyen de sortie. Aprés un long moment où Wayland répara la tablette entiére, nous fumes aspiré par celle ci.

Pour tomber dans un chaos total, nous étions dans un endroit magnifique en haut d'une falaise. Une ville elfique majestueuse se trouvait en dessous de nous, l'architecture était similaire à certaines constructions elfes mais plus gracieuse. A peine ai je le temps de contempler qu'un elfe nous poussa et s'adressa à un officier le dos tourné, en l'appelant "Galanodel". Un frisson parcourut mon dos,cette personne était mon ancêtre. Il nous regarda surpris par mes compagnons et aprés une courte discussion nous demanda d'aider à l'évacuation de la ville. J'étais bouche bée, j'avais tellement de questions que mon esprit cessa de fonctionner. Mais la force des choses pris le dessus et nous n'avions pas beaucoup de temps. Notre groupe pris rapidement les choses en main et aprés une lutte intense les bateaux furent remplies d'habitants et purent partir sain et sauf.

J'étais un héros de mon peuple,personne n'allait le croire. Mais Ismael avait besoin d'aide, il n'allait pas tenir longtemps et c'est en arrivant sur les lieux que je vis le massacre. Ils avaient tenus, mais aucun n'avait survécu. En me précipitant vers Ismael je pus le calmer, son peuple avait survécu. Il tint des propos d'espoirs en espérant que son peuple trouva la paix. Et l'émotion chamboula toutes mes pensées, je lui demandais où était entreposé l'héritage de notre peuple et je vis l'incompréhension sur son visage puis le spectre de la mort. Il m'avait laissé son armure en cadeau, ne souhaitant pas qu'elle tombe aux mains de l'ennemi. Elle était parfaite, et pour moi elle fut comme une seconde peau. Je ressentis un lien profond avec mes ancétres et ma solitude s'effaça un peu.

Nous étions donc encore coincé dans une époque lointaine, et la seule solution semblait se trouver dans les ruines de la ville. Il n'y avait plus beaucoup d'agitations, cependant nous vimes prés d'un batiment intact un démon étrangement famillier. Sa téte de hyéne me permit de l'identifié comme un démon de la cour des ombres, nous n'avions aucune information sur la raison de cet invasion mais cette bête semblait être la clé de tout sa et je comptais bien en apprendre plus.

Malheureusement voyant que la porte était scéllé celui-ci se téléporta avant que ma colére ne fut assouvi. Nous approchions à notre tour et demandant à Rakkou de ne pas défoncer la porte je mis ma main dessus et celle-ci s'ouvrit. Dans la piéce je vis plusieurs mages elfes faisant un rituel autour d'une grande tablette qui était pareil que celle du présent. Ils furent heureux de nous voir,sachant que leur magie avait fonctionné. Puis d'un geste se tranchérent la gorge, je fus affreusement choqué. J'étais la pour obtenir des réponses et tout ce que je voyais n'était que chaos et sang. Je ne comptais pas partir les mains vides et mis dans le havre sac un maximum de livres sur mon peuple. J'étais frénétique, plus rien d'autre ne comptait et c'est pour sa que je ne vis pas Raku s'approchait de la tablette. De par son geste nous fûmes téléporté vers notre époque, la colére en moi bouillonna. Des décades de recherches,de traduction, pour en arriver là. Cela n'était pas inutile car mon peuple a survécu en majorité grâce à nous mais je n'ai pas fait sa pour devenir un héros, je voulais simplement savoir qui j'étais...

Mais mes pensées furent déviées par un humain hautement irritable qui se présenta comme l'envoyé de Pazuzu, son attitude et mon humeur me donnait envie de le gifler mais je voulais en finir au plus vite. Malheureusement encore une fois je ne peux pas écrire ce que nous avons fait, aussi bien par nécessité que par honte. Mais je peux vous dire que nous avons résolu l'étrange phénomène de Bord-de-Sable, et que cet épisode a été un tournant pour moi. Avant je chassai le démon par nécessité maintenant je ne ressens qu'une haine meurtrière envers cette engeance. Ce sont des corrupteurs qui peuvent transformer l'amour d'un fils en son pére en quelque chose d'horrible et ils ne méritent que la mort.

Puisse mes actions amener la paix pour mon peuple ainsi que pour cet enfant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Dimanche 16 octobre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eur'open Bowl 16 et 17 octobre 2010 Anglet (64)
» Soirée du vendredi 15 Octobre 2010
» [Nantes] Samedi 16 octobre au Temple du Jeu
» [ED10] [Defis journée 6] Nice - Basse-Normandie le 13 Octobre
» Soirée du Vendredi 22 Octobre 2010

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D&D 5e :: Divers :: La taverne du hibours sanglotant-
Sauter vers: