D&D 5e

Le forum de notre campagne
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Wespe



Messages : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Dim 8 Mai - 16:42

Après un repos dissimulé dans une foret de champignon fluorescent de toute beauté, il était clair que nous nous trouvions dans le mythique “Underdark”, plus connu des aventuriers comme nous, sous le nom de “Endroit où les choses sérieuses commencent”.

Nous trouvâmes vite en commençant à explorer ces lieux, ce qui semblait être une route balisé à l’aide de ces champignons, nous décidâmes alors faute de mieux de suivre cette route.

Après une demi heure de marche dans cette caverne gigantesque dans une obscurité complète, pour égayer un peu notre quotidien à venir semblant promis à une combinaison d’adjectifs tels que “obscurité, froid, faim, danger, monstres, esclavagistes, poisons mortels, meurtre atroce , souffrance immondes, plus de papier dans les chiottes” Weyland eu l’idée de summoner une mignonette tarentule de la taille d’un teckel, ce qui nous mis à tous immédiatement du baume au cœur, même si il sembla vite impossible de jouer à la baballe avec la dite tarentule.

Une autre demi heure plus tard, quelle ne fut pas notre surprise de voir venir à notre rencontre une naine blessée qui s’avéra, hô surprise! être la mère de Michoko, vraiment le monde était petit! après des retrouvailles bizarres, un mélange de “Mon fils! toi ici !” et de “attendez moi je reviens, je ne vous fais pas confiance” le doute s’empara de nous et nous fîmes bien, car après une rapide enquête finement menée, nous découvrîmes qui s’agissait d’un Doppleganger qui en sondant l’esprit de Michoko y trouva l’image de sa mère, forme qu’il imita pour essayer de nous tromper, quel dommage qu’il n’ait pas sondé mon esprit à ce moment là, car il aurait pris alors la forme d’une assiette de petit pois au beurre, et la mystification aurait sans doute immédiatement échoué.

Bref, il s’avéra qu’un autre doppleganger c’était joint à lui, et qu’il comptaient nous surprendre en se transformant en pseudo Rael tenant un couteau sous la gorge de la pseudo mère de Michoko, mais face à notre sagacité le piège échoua lamentablement et nous occîmes les deux bougres en moins de deux.

Après cette deuxième rencontre qui confirma notre opinion que ces lieux étaient quelque peu mal fréquentés, nous nous écartement de la route pour poursuivre notre chemin.

Après une autre demi heure à peux prêt, chose difficile à estimer dans ce milieu sans jour et sans nuit, nous surprimes un convoi composé d’une carriole portant une cage contenant une dizaine d’humanoïdes promis à l’esclavage,  le tout accompagné d’une dizaine de garde drows.
Nous élaborâmes de nouveaux un plan brillant, et massacrâmes l’escorte et fîmes un prisonnier, un malheureux adolescent drow, complètement dépassé par les événements.
Nous libérâmes les prisonniers de la cages qui s’avérèrent êtres des gens gens du coin, des races pas très recommandables dans l’absolu, des drows, des duergars, des svirfneblins, qui nous proposèrent de nous mener à la ville la plus proche, où nous pourrions demander un moyen de remonter à la lumière du soleil.

Chemin faisant nous nous renseignâmes sur la ville où nous nous rendions, et il s’avéra que celle-ci était dirigé par des drows qui maintenaient l’ordre d’une mains de fer, en tout cas une vision de l’ordre un peut particulière, qui malgré tout nous donna espoir de pouvoir au moins essayer de “socialiser” pour trouver un moyen de rejoindre la surface.

Une fois arrivé dans la ville, une ville drow bien propre, sans crotte d’araignées partout dans les rues, nous libérâmes ceux que nous avions délivré, ainsi que le survivant de l’escorte que nous sermonnâmes sur la vertu du pardon et la notion de reconnaissance,  bien conscient que pour ce genre de personne, ces propos auraient une portée limitée.

Nous nous fîmes discret et nous nous rendîmes fissa à une auberge que l’ont nous recommanda, une auberge, plus accueillant pour les migrants dans notre genre.
L’aubergiste un Svirfneblin, se montra très loquace, et assez sympathique, il nous appris ce que nous redoutions; pour revoir la lumière du soleil il nous faudrait suer sang et eau, ou payer.
Étant bien mieux doté en eau et en sang qu’en or nous priment cette première option et nous nous rendîmes au palais, pour trouver une activité rémunératrice afin de payer notre retour à la surface.

Là, de nouveau un Svirfneblin nous accueillît et nous proposa différentes missions, parmi celles-ci, une, assez surprenante consistait à assassiner une prêtresse et un démon lié au culte de “la cours des ombres” culte dont nous détenions deux grimoires et qui de surcroît étaient sujet de notre enquête initiale.
Il s’avèra donc à notre surprise, que ce  culte nouveau, étaient aussi un problème pour les gens de l’underdark qui vénéraient Asmodée, divinité plutôt extrémiste.

Nous choisîmes cette mission, mais sur le chemin du retour nous nous trouvâmes confronté à deux personnages qui selon toute vraisemblances ne voulaient pas discuter autour d’une bonne bière, ces deux individus apparemment avaient été mis sur notre trace par le jeune elf noir que nous avions épargné, mais ce jeunot avait sans doute agit sous la contrainte.
Mais nous échappâmes à ces deux lascars grâce à l’apparition soudaine d’un nain qui nous fit disparaître de la rue, grâce à un passage secret dans un mur.

A peine caché, voulant le remercier tout en restant sur nos garde face à ce soudain retournement de situation, il s’avéra que ce nain à priori inconnu de nous tous, paru reconnaître Michoko en interpellant du nom de “RAKOU”.

Donc Michoko était une fausse identité ? trop de mystère!, trop de non-dit!, trop de serpents dans l’oreiller!, trop de sucre dans la confiture!, il vas falloir tirer cela au clair une bonne fois pour toute.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanguy
Rael


Messages : 14
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Lun 9 Mai - 17:40

Les livres ne m'ont pas préparés à ce milieu hostile, d'abord les dopplegangers puis les esclavagistes. Nous avançons devant les ennuis et je craint l’excès de confiance du groupe, je n'ai aucune envie de mourir sous terre sans aucune reconnaissance ni gloire, il me reste trop de choses à faire. De plus plus le danger est grand et plus une certaine dépendance commence à naitre en moi, pourtant puis je m'en passé...

Quel meilleur endroit pour enquêter sur les démons que dans la ville de leurs adorateurs, la cour des ombres ce mystérieux culte semble être non toléré par les cultes principaux. En apprendre plus aurait été utile mais une erreur du passé semble nous avoir pris pour cible. Lorsque que l'on laisse en vie un ennemi il y a trés peu de chance que cela ne soit pas sans conséquences. Mais un nain surgi de nulle part fit une diversion heureuse nous permettant de nous enfuir et reconnu notre ami Michoco. (Comment font ils pour se différencier si rapidement malgré leur peu de visage non couvert de poil cela me laisse curieux). Qu'il appelât de son vrai nom Rakou. Rakou? Rakou?? Rakou! Oh merde...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément
Admin


Messages : 113
Date d'inscription : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Lun 9 Mai - 20:06

J'aime beaucoup ce résumé dis donc !

Une petite remarque factuelle cependant, l'aubergiste est duergar, pas svirfneblin Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjonsetdragons5e.rpgistes.com
Wespe



Messages : 28
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Mar 10 Mai - 14:53

"De plus plus le danger est grand et plus une certaine dépendance commence à naitre en moi, pourtant puis je m'en passé..."

je ne comprend le sens de cette phrase qui me parait importante
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanguy
Rael


Messages : 14
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Mar 10 Mai - 18:30

Haha c'est le but ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clément
Admin


Messages : 113
Date d'inscription : 07/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Mar 10 Mai - 20:46

Wespe a écrit:
"De plus plus le danger est grand et plus une certaine dépendance commence à naitre en moi, pourtant puis je m'en passé..."

je ne comprend le sens de cette phrase qui me parait importante

Si ça peut te rassurer je suis confusion aussi :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://donjonsetdragons5e.rpgistes.com
Elrak
Michoko


Messages : 17
Date d'inscription : 08/03/2016

MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   Mar 10 Mai - 23:05

Pour info c'est Rakkou ouaich
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séance du 7 mai où "qui à éteint la lumière ?"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Résolu] PS3 qui s'éteint toute seule
» Ordi qui s'éteint tout seul
» Un flood s’éteint, un autre s’éveille
» Problème mon jeu s'éteint
» [RESOLUE] PS3 qui s'éteint toute seule

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
D&D 5e :: Divers :: La taverne du hibours sanglotant-
Sauter vers: